Injection d’acide hyaluronique : est-ce douloureux ?

Si avant il fallait souffrir pour être belle, aujourd’hui, cela devient plus facile grâce à la médecine esthétique. Parmi les techniques les moins invasives utilisées actuellement dans ce domaine innovant, l’injection d’acide hyaluronique est l’une des plus pratiquées. Bien que l’intervention ne nécessite pas de passer sous la table d’opération, certaines patientes redoutent la douleur de l’injection d’acide hyaluronique. Pour vous rassurer, découvrez le déroulement de la séance et les risques de douleurs.

En quoi consiste ce soin esthétique ?

Intervention sans danger, assez rapide et surtout sans bistouri, l’injection d’acide hyaluronique sous l’épiderme permet de recréer des volumes ou de corriger les formes disgracieuses du corps. Chez les patients plus âgés, cette technique peut être utilisée afin de lisser, d’hydrater la peau et ainsi d’éliminer les rides ou les effets du vieillissement. Dans les deux cas, il est important de connaitre la douleur de l’injection d’acide hyaluronique notamment pour se préparer psychologiquement avant l’intervention.

Notez ainsi que la perception des sensations lors de l’injection dépend de différents paramètres : sensibilité du patient, sensibilité de la zone travaillée et produit utilisé. Selon les études, seuls 10 % des personnes traitées ont ressenti de légers maux tandis que 90 % n’ont rien éprouvé. De toute évidence, le chirurgien pourra toujours engourdir la zone avec une crème anesthésiante ce qui réduira vos sens. L’utilisation d’un produit mélangé à la lidocaïne (un excipient anesthésique) peut également réduire les éventuelles douleurs.

Comment se déroule l’intervention ?

Avant tout, sachez que seul un médecin esthétique formé en termes d’injection d’acide hyaluronique est autorisé à réaliser l’intervention. Le choix du praticien est donc essentiel. Par ailleurs, pour éviter tout désagrément, il faudra préparer la séance. Tout d’abord, évitez de prendre des médicaments anticoagulants et anti-inflammatoires les 10 jours précédant l’injection. Les boissons alcoolisées sont également à bannir la veille ou le cas échéant.

Avant l’intervention, un premier rendez-vous entre patient et médecin sera nécessaire afin de déterminer le résultat escompté et les solutions à envisager. Ensuite, l’injection est assez rapide puisqu’elle dure 30 min à 1 h 30 selon la zone traitée. Le médecin vous fournit par la suite les précautions et habitudes à prendre après la séance.

Quels sont les risques d’effets secondaires ?

Outre la peur de la douleur de l’injection d’acide hyaluronique, certains patients peuvent également redouter les effets secondaires suite à l’intervention. Tout d’abord, il est important de noter que l’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans l’organisme ainsi, il engendre rarement des allergies. Après un certain temps, il sera absorbé par la peau et ses effets vont donc disparaitre. Dans ce cas, il faudra renouveler l’intervention.

Il peut arriver que des rougeurs ou des hématomes apparaissent après les injections ce qui est parfaitement normal. Si ces derniers persistent au bout de plusieurs jours, mieux vaut contacter immédiatement votre médecin.

Lifting des yeux en plein essor : à cause du port du masque !
Pourquoi les fils crantés résorbables sont de plus en plus utilisés ?